Assmat42100 - Votre assistante maternelle à Saint-Etienne

Assmat42100 - Votre assistante maternelle à Saint-Etienne

La musique et les berceuses

 

 

 

Pensons aux berceuses...

Les berceuses sont des musiques universelles que chacun d'entre nous garde, ou aurait aimé garder, comme souvenir d'enfance. Partout dans le monde, le nourrisson et le petit enfant aiment s'endormir au rythme d'une berceuse. Chanter «Fais dodo» chaque soir à l'enfant le prépare à la séparation engendrée par le sommeil... Un «Au revoir, à demain matin!». La berceuse sert de communication, favorise l'attachement entre parents et enfants et procure un effet de sécurité au bébé. Elle a également un effet à long terme: elle cristallise les moments agréables de l'enfance.

Partout dans le monde, les berceuses résistent au temps et constituent le symbole d'un héritage générationnel.

L'enfant africain s'endort sur le dos de sa mère qui bouge son corps et fredonne au rythme des battements de mains. L'enfant occidental s'endort dans les balancements des bras de sa mère au son d'une douce mélodie.

Et lorsqu'il souffre, l'enfant recherche la musique réconfortante qui va l'apaiser. 

Fais dodo, bobo va partir... Fais dodo, t'auras du repos... Les effets anxiolytiques de la musique sont bien connus. Elle apaise, elle relaxe, elle détend.

Chez l'enfant malade, les berceuses jouent un rôle important dans la sensation de bien-être et de sécurité. Petit enfant malade n'a plus peur! La voix construit sa personne.

La musique, qu'elle soit remède contre la peur, outil pour l'attachement, distraction de la douleur, trouve sa place parmi les soins donnés aux enfants.

Et oui, ce n'est pas par hasard que dans certaines salles d'accouchement on fait écouter de la musique aux mamans, parfois elles ont même la possibilité de ramener la musique de leur choix, certaines font même écouter la musique à leur bébé encore dans le ventre.

 

Il faut savoir que l'ouie est un sens acquit par le foetus au cours du 5eme mois, il est le sens le plus aiguisé, il permet au bébé de reconnaître la voix de sa mère et d'être bercé par les différents bruits organiques tels que les battements du coeur, ou les bruits digestifs et circulatoires de sa maman!

Des chercheurs ont même montré qu'il était sensible aux changements de rythme et d'intonation des voix qui lui parviennent.

Les prématurés sont aussi exposés à la musique dans certains service de néonatologie, pour les bercer, donner un rythme dans le but de les apaiser. 

Plusieurs études ont été menées sur les bienfaits de la musique comme thérapie clinique. L'une d'elles, publiée dans le revue scientifique Pediatrics and Child Health de mai-juin 2007, est une méta-analyse de l'effet de la musicothérapie sur la douleur et l'anxiété lors de procédures médicales chez l'enfant.

Dix-neuf études randomisées, contrôlées, en doubles aveugles ont été sélectionnées. Neufs études montraient une réduction significative de l'anxiété et de la douleur lors des procédures médicales. Les effets étaient encore plus marqués lorsque la musicothérapie était combinée à d'autres modalités thérapeutiques. 

En résumé, la musique, les comptines, berceuses...sont sources de plaisir, bien-être et apaisement pour les petits.

 

images1.jpg

 

 

 

 



23/09/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour